TENDUA - Association pour la sauvegarde de la biodiversité

Petit Glossaire de la Biodiversité

Allochtone

  • Se dit d’une espèce originaire d’une autre région géographique.

Anthropique

  • Se dit d’un milieu ou d’un site modifié par l’activité humaine.

Autochtone

  • Se dit d’une espèce originaire de la région où elle vit.

Biodiversité

  • Terme désignant la richesse biologique d’un écosystème, d’une région, d’un pays.

Biogéographie

  • Distribution des espèces animales et végétales sur notre planète et évolution de cette distribution.

Biomasse

  • Quantité de matière vivante correspondant à une surface ou à un volume donné. Le poids total de tous les individus d’une même espèce donne la biomasse de cette espèce.

Biotope

  • Ensemble stable composé par les éléments tels que les minéraux, les éléments climatiques, chimiques et physiques) d’un écosystème, et qui possède les ressources nécessaires à la vie d’une communauté d’animaux et de végétaux (la biocénose). Terme souvent utilisé de façon large et abusive pour désigner l’habitat d’une espèce (végétation, édifice corallien…).

Canopée

  • Partie sommitale du feuillage des arbres. Strate la plus haute d’une forêt.

Conservation

  • Lorsque l’on parle de conservation de la nature ou de la biodiversité, il s’agit des actions mises en place visant à protéger des espèces animales et végétales et à conserver l’intégrité écologique des habitats naturels ou de substitution façonnés par l’homme. La conservation de la nature n’est pas une science en soi, mais se définit par l’action à condition que cette dernière s’appuie sur la science.

Commensalisme

  • Relation inter-spécifique entre une espèce A et une espèce B. Exploitation non-parasitaire d’une espèce vivante par une autre espèce. Le commensalisme est une variante du parasitisme ; si l’hôte fournit une partie de sa propre nourriture au commensal, il n’obtient en revanche aucune contrepartie évidente de ce dernier (la relation est à bénéfice non-réciproque). Le commensalisme est une association non-destructrice pour l’hôte (ce qui le différencie du parasitisme) ; ce dernier peut tout à fait continuer à vivre et évoluer en présence du commensal et, le plus souvent, « ignore » tout de la relation. Les survies des deux organismes interdépendants.

Écosystème

  • Ensemble des éléments qui constituent le milieu (le biotope : sol, air, eau) et des organismes vivants (biocénose) qui l’habitent et de leurs influences mutuelles.

Endémique

  • Se dit d’une espèce native d’une région déterminée ( pays, région, archipel, île, vallée…) et que l’on ne rencontre nulle part ailleurs en site naturel.

Frondaison

  • Ensemble des branches et feuilles d’un arbre ou par extension d’un bois, d’une forêt.

Indigène

  • Se dit d’une espèce naturellement présente sur une aire géographique, avant la colonisation de l’homme.

Introduite

  • Se dit d’une espèce qui n’est pas historiquement présente sur une aire géographique et dont la présence est le fruit d’une intervention humaine.

Juvénile

  • Jeune individu d’un espèce qui n’est pas encore en mesure de se reproduire.

Marron(ne)

  • Se dit d’un animal domestique redevenu sauvage. Se dit également de certaines plantes (noms vernaculaires).

Opportuniste

  • Qualifie un comportement souple qui s’adapte aux ressources accessibles sur le moment (alimentation, site de nidification…).

Ovipare

  • Se dit d’un animal qui se reproduit en pondant des œufs.

Ovovivipare

  • Se dit d’un animal qui met au monde des petits vivants après avoir incubé des œufs dans ses voies génitales.

Parasitisme

  • Relation inter-spécifique entre une espèce A et une espèce B ; relation biologique symbiotique dont l’un (le parasite) tire profit (en se nourrissant, en s’abritant ou en se reproduisant) aux dépens de son hôte .

Pélagique

  • Relatif à la pleine mer. Se dit d’un animal marin (oiseau, poisson, mammifère) qui vit en haute mer une grande partie de l’année, éloigné du fond et de tout substrat.

Réhabilitation

  • Restauration d’un site ou d’un milieu, visant à rétablir si possible l’écosystème présent antérieurement ou un environnement proche ou à plus forte naturalité, avant que l’action directe ou indirecte de l’homme ne l’ait détérioré.

Réintroduction

  • La réintroduction d’espèces animales ou végétales dans leur milieu naturel est une des stratégies mises en œuvre par la biologie de la conservation. C’est une notion administrative, écologiquement relative. On la trouve dans les plans de gestion globaux. La réintroduction tente de reconstituer une population viable d’une espèce localement disparue (où dont la population s’est effondrée) à partir du moment où la ou les causes de sa disparition antérieure a/ont été identifiées et maitrisées. On parle également de renforcement des populations.

Service écosystémique

  • Il s’agit de l’ensemble des biens et services rendus par la nature (eau, air, nourriture,climat, couverture végétale,...) et nécessaires à la survie, au bien-être et au développement de l’humanité. La notion de service écosystémique renvoie à la valeur, monétaire ou autre, des écosystèmes. Ces services, et donc la survie de l’humanité, dépendent de la biodiversité sur Terre

Sous-espèce

  • Population d’une espèce donnée présentant des caractères morphologiques particuliers qui les distinguent d’autres populations de cette espèce. La sous-espèce suit l’espèce, elle est la dernière catégorie de la nomenclature binominale.

Spéciation

  • Phénomène d’évolution qui touche une population isolée et conduit à la formation d’une espèce nouvelle.

Strate

  • En botanique, ensemble de végétaux qui se trouvent à une même hauteur au-dessus du sol.

Subadulte

  • Animal proche du stade adulte mais qui montre encore certains signes d’immaturité physique ou sociale.

Substrat

  • Support géologique. En milieu marin, les substrats durs sont constitués le plus souvent de roche ou de madréporaires fixes. La vase et le sable sont des substrats dits « meubles ».

Symbiose

  • Relation inter-spécifique entre une espèce A et une espèce B. Association intime et durable entre deux organismes d’espèces différentes. Les organismes sont qualifiés de symbiotes ; le plus gros peut être qualifié d’hôte.

Taxon

  • Unité de la Systématique permettant la classification des espèces. Les principaux taxons sont : la classe, l’ordre, la famille, le genre, l’espèce, la sous-espèce.

Taxonomie

  • Science des lois de la classification des êtres vivants, incluant leur identification et leur rangement dans la nomenclature binominale.

Territoire

  • Aire géographique défendue par un individu, un couple ou un groupe afin de conserver notamment la ressource alimentaire.

Trophique

  • Relatif à l’alimentation (chaîne trophique, réseau trophique, niveau trophique…)

Vernaculaire

  • Se dit du nom commun attribué à une espèce ou à un groupe d’espèces dans une langue régionale.

Vivipare

  • Se dit d’un animal qui met au monde des petits vivants après gestation (développement des embryons dans le corps maternel).

Zoonose

  • Maladie infectieuse qui peut être transmise à l’homme par les animaux, et réciproquement.
{#ENV{id_article}}

Portfolio

  • ©M. Dupuis - Guépard classé vulnérable
  • ©M. Dupuis - Faon de cerf tacheté classé Préoccupation Mineure
  • ©M. Dupuis - Mérou rouge ou vieille étoilée classé Données Insuffisantes
  • ©M.Dupuis - Tigre classé en danger d'extinction
  • ©M.Dupuis - Lion classé Vulnérable
  • ©M. Dupuis - loutre géante classée En Danger

   Écrivez-nous !

Vous êtes ici  >>   >   >  Petit Glossaire de la Biodiversité